Les travaux de l’équipe de recherche démontrent déjà que les « enfants dont les mères retournent travailler dans les premiers mois de vie ont un niveau d’anxiété de séparation plus élevé durant la petite enfance que ceux de mères qui ont pris un plus long congé de maternité. »

Les conclusions sont si importantes dans les choix sociaux que certains pays peuvent faire que le magazine Québec Science pourrait bien en faire la découverte de l’année 2023. L’innovation en développement social, c’est dans la région estrienne que ça se passe!

Source : Université de Sherbrooke

Pour lire le détail des recherches de Mme Garon-Carrier, c’est ici : https://www.usherbrooke.ca/actualites/nouvelles/societe/details/51669

Pourrait aussi vous intéresser