« Au départ, c’était juste pour les étudiants autochtones, mais nous en sommes venus à la conclusion que ça ne pouvait pas être un bâtiment juste pour les Autochtones. Ça devait être une maison où on pouvait tous être ensemble, se sentir en sécurité, où les Autochtones et allochtones peuvent former un tout », précise le chef d’Odanak, Richard O’Bomsawin.

L’endroit se trouvera dans le bâtiment qui habitait la Divinity house. Un lieu de rassemblement pour les étudiants sera aménagé au sous-sol, des bureaux seront créés à l’étage, il y aura un lieu d’hébergement pour les visiteurs et une cuisine pour les activités collectives.

« J’ai toujours cru que Bishop’s a un rôle particulier à jouer en appui aux communautés autochtones du Québec. On sait que, pour des raisons historiques, c’est la langue anglaise que beaucoup de ces communautés parlent comme langue officielle canadienne. Il n’y a que trois universités de langue anglaise au Québec et nous sommes la seule à l’extérieur de Montréal », ajoute le principal de l’Université Bishop’s, Michael Goldbloom.

Afin de soutenir l’Université dans ce projet, le gouvernement du Québec a investi près de 5 millions de dollars supplémentaires pour que celui-ci se concrétise.

Source :

Radio-Canada :
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1989583/projet-espace-autochtone-campus?partageApp=appInfoiOS&accesVia=partage

Pourrait aussi vous intéresser