Le BEAM, dont la mission est de favoriser l’émergence de projets porteurs et structurants pour la communauté estrienne et pour le développement du territoire en soutenant, en outillant et en faisant rayonner la production créative de la région, a également relevé des défis importants concernant le financement de son volet Bureau du cinéma et de la télévision en Estrie.

Tournages et dépenses de production en Estrie

Il est bien connu que la région estrienne est prisée pour les tournages, que ce soit des vidéos corporatives, web ou publicitaires, ou encore des projets cinématographiques. Selon le BEAM, plus de 80 projets ont été tournés en sol estrien en 2022, dont les longs métrages Des hommes, la nuit et La Meute, et les séries télé Bon Matin Chuck et Les Bombes. Sherbrooke et la région des Sources ont été les secteurs les plus visités par les équipes de tournage l’année dernière. L’organisation estime que les retombées économiques liées aux dépenses de ces tournages (hébergement, nourriture, location d’équipement, main-d’œuvre locale, etc.) se sont chiffrées à 6,3M$.

En 2022, le BEAM a aussi fourni plus de 75 dossiers de candidatures en réponse aux demandes de la part de productions nationales ou internationales qui sont à la recherche de lieux de tournages. L’avenir saura nous dire si ces démarches auront été fructueuses.

Revenus autogénérés

En plus de chapeauter les tournages ayant lieu dans la région estrienne, le BEAM a permis la concrétisation de plusieurs activités, événements et enregistrements en 2022. Malgré l’effervescence de son organisation, le BEAM se trouve actuellement à la croisée des chemins en ce qui concerne la poursuite de ses activités pour son volet Bureau du cinéma et de la télévision en Estrie (BCTE). Contrairement aux autres bureaux du cinéma régionaux du Québec, l’organisation ne reçoit aucun soutien financier pour ses opérations de la part des institutions régionales et municipales, et est donc forcé de soutenir ses efforts de promotion territoriale grâce aux revenus autogénérés.

Nouveau hub créatif

Maintenant que les phases majeures de travaux pour la bonne tenue des activités de son hub créatif à l’église de Saint-Adrien sont presque terminées, le BEAM travaille à la revitalisation de l’église Saint-Luke, à Waterloo, ce qui lui permettra d’étendre ses activités dans la Haute-Yamaska et se rapprocher de la MRC de Brome-Missisquoi.

Sources :

EstriePlus.com :
https://www.estrieplus.com/contenu-rapport_annuel_2022_du_beam___63_m_en_retombees_economiques_pour_l_estrie-2009-52460.html

L’Étincelle :
https://www.letincelle.qc.ca/actualites/culturel/487265/le-beam-depose-son-rapport-annuel-2022

Le Beam :
https://www.lebeam.ca/fr/mission

Crédit photo : l’Étincelle

Pourrait aussi vous intéresser