« Ça a été la plus grande réalisation de ma carrière politique », se rappelle Jean Perrault. Celui qui a été maire de Sherbrooke de 1994 à 2009 se réjouit de ce projet qu’il a mis sur pied pour permettre à la population de se réapproprier ses cours d’eau. Jean Perrault rappelle que son équipe et lui ont dû surmonter de nombreuses embûches lors de la création de la promenade. Aujourd’hui, il n’en retire que du positif. « On avait une grande vision. Je crois avoir été suffisamment tenace. Quand je regarde le résultat maintenant, je suis impressionné. Dans le temps, on ne pensait pas se rendre là! »

« L’objectif du projet Cité des rivières, c’était de construire une maison de l’environnement », souligne celui qui voulait inclure la nature dans la vie des Sherbrookois et des visiteurs. Jean Perrault souhaitait en effet notamment faire découvrir la ville de Sherbrooke aux touristes. « On a des attraits touristiques exceptionnels ici. On voulait attirer des gens, et je pense que c’est une belle réussite. »

La promenade du Lac-des-Nations attire les marcheurs, les coureurs et les cyclistes. « En tant qu’éducateur physique de formation, j’aime voir que les gens viennent faire du vélo ou du patin à roues alignées. De plus, ce sont des personnes de tous les âges qui profitent de la promenade », raconte Jean Perrault.

Des résidents comblés

« Ça fait 15 ans qu’on vient se balader autour du lac, se souvient une résidente de Sherbrooke, Diane Ricard. C’est grand, on a de l’espace. Il y a de la nature et le lac est tellement beau. J’aime quand il y a beaucoup de gens, mais c’est agréable aussi quand c’est plus tranquille. »

« Je viens presque une fois par semaine. On est très chanceux d’avoir la promenade du Lac-des-Nations », ajoute un autre résident de Sherbrooke, Daniel Grenier.

Source :

ICI Radio-Canada Estrie : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/2001856/promenade-lac-nations-jean-perrault

Crédit photo :

Radio-Canada Estrie / Joel Provencher

Pourrait aussi vous intéresser