Les citoyens du secteur pourront fréquenter l’endroit pour se détendre, se rencontrer, échanger des trucs de jardinier et récolter les fruits et autres aliments qui y pousseront. Au total, environ 50 espèces de végétaux y ont été mis en terre. De plus, ce coin de verdure, aménagé à proximité des jardins collectifs déjà en place, diminuera les îlots de chaleurs et favorisera la biodiversité.

En plus d’émerger de l’idée de Granbyens, ce projet a notamment été mis sur pied grâce à l’aide d’élèves de deux écoles primaires du coin, qui ont donné un coup de main avec la plantation des végétaux.

« Une des choses que j’ai beaucoup aimée, c’est la collaboration [de citoyens] et le fait de travailler ensemble pour l’environnement, même si on ne se connaît pas ou si on vient de milieux différents », souligne Mirabelle Kelly, une des idéatrices du projet. Cette dernière aimerait bien que cette nouvelle forêt nourricière puisse inspirer d’autres citoyens, voire entreprises, à verdir leur propriété.

De son côté, la mairesse de Granby, Julie Bourdon, trouve important de voir la mobilisation citoyenne autour de ce projet.

Ce projet de forêt nourricière avait été retenu en 2021, dans le cadre d’un vote populaire, et avait obtenu le plus d’appuis de la part des citoyens.

Source :

La Voix de l’Est :
https://www.lavoixdelest.ca/actualites/actualites-locales/2023/06/16/une-premiere-foret-nourriciere-a-granby-DQO23GJYFNDOVIUHA6RTCEBUNU/

Pourrait aussi vous intéresser