Un projet humain aux retombées positives pour la communauté

Des femmes du Centre d’éducation des adultes de la Commission scolaire des Hauts-Cantons (Point de service de Lac-Mégantic) ont mis sur pied le projet « Fait par Mouv, fait pour vous! », qui consiste à créer, assembler et distribuer des paniers de produits d’hygiène courants à certains élèves pour qui l’accès à ceux-ci est un défi. Pour cette idée pleine d’humanité, les étudiantes ont obtenu le premier prix dans la catégorie Formation professionnelle et Éducation des adultes du volet scolaire.

Crédit photo : Centre d’éducation aux adultes de Lac-Mégantic

La technologie mise au service de l’inclusion

Dans la catégorie Collégial du volet scolaire, ce sont des étudiants du Cégep de Sherbrooke qui ont remporté le premier prix avec leur projet « Manette Adaptée : Jouer sans limites », pour lequel ils ont créé une manette de jeu vidéo pour les gens à mobilité réduite et souffrant de handicaps cognitifs. Grâce à leurs valeurs d’altruisme, ces étudiants contribuent à la démocratisation de l’accès au jeu.

Crédit photo : Club PME

Une réponse technologique à un enjeu de société actuel

Le projet « Oscar », mené de front par des étudiants de l’Université de Sherbrooke, a permis de développer un robot mobile omnidirectionnel autonome, qui amène une réponse technologique à un enjeu réel lié à la pénurie de main-d’œuvre dans le domaine du service à la clientèle. Cette innovation a donné l’occasion à ces étudiants de recevoir le premier prix de la catégorie Universitaire du volet scolaire.

Crédit photo : Université de Sherbrooke

L’ingéniosité des jeunes estriens récompensée

Outre le volet scolaire, des étudiants de l’Université de Sherbrooke se sont également démarqués au sein du volet création d’entreprise, grâce à la récente mise sur pied de leur entreprise InnovaPlant, qui a obtenu le deuxième prix de la catégorie Innovations technologique et technique, ainsi que le prix Coup de cœur Ingéniosité. Ce projet consiste à développer un système de plantation automatisé et complètement mécanique pour les producteurs de fraises.

Crédit photo : Université de Sherbrooke, Martin Blache (collaborateur)

Pourrait aussi vous intéresser