L’entreprise du Haut-Saint-François, qui compte actuellement 77 employés, a mis au point le seul dossier médical électronique qui permet le partage du dossier clinique du patient entre les établissements de santé. Concrètement, l’argent servira à acheter de l’équipement pour les serveurs de l’entreprise. Cet avancement technologique permettra à Omnimed d’être prêt à se déployer hors du Québec.

« Le défi des technologies en santé, c’est d’avoir des données, mais les données on les héberge où?, souligne Xavier Boilard, président-directeur général d’Omnimed. Notre culture est qu’il faut que ça reste sur un cloud québécois. Les technologies évoluent rapidement et notre but c’est d’être à l’avant-garde autant pour la sécurité que pour la performance. »

Cette étape de plus vers la croissance internationale permet de croire que des emplois additionnels seront créés au sein d’Omnimed, de quoi réjouir la population professionnelle de Cookshire-Eaton.

À ce jour, plus de 500 cliniques de soins de santé, dont l’Institut national du sport du Québec et plusieurs centres sportifs universitaires, bénéficient de cette technologie. Environ deux millions de Québécois ont été vus par un professionnel qui utilise le portail développé par Omnimed.

Source :

La Tribune :
https://www.latribune.ca/affaires/affaires-locales/2023/05/25/omnimed-se-tourne-vers-linternational-U7H7OIO7HFENFO2SE27GJM7EBY/?fbclid=IwAR1rOXCZGhiywt4BCFw660Tv4yr-A8Mvey1B02onoNErAvbMsIULx4FVTQk

Pourrait aussi vous intéresser