Mme Payette a côtoyé des producteurs présents au Marché Locavore de Racine pendant quelques années, ce qui a rapidement développé son admiration pour les entrepreneurs qui se dédient à nourrir leur communauté. « Il y en a qui ont beaucoup d’expérience et qui ont des héritages familiaux, mais il y en a d’autres qui commencent et qui sont confrontés à toutes sortes de problèmes. Ça m’a tenté de présenter cette réalité-là, qu’on connaît un peu moins, de ces jeunes agriculteurs qui arrivent de toutes sortes de milieux, souvent qui n’a aucun rapport avec l’agriculture. Je voulais montrer les défis que ça comporte, aller chercher leurs motivations personnelles, les joies et les difficultés que ça représente. »

Dans une série de cinq épisodes diffusés depuis le 12 juin sur TVME, la chaîne de télévision de Cooptel à Valcourt, « Les Jeunes Pousses » va à la rencontre de dix entreprises agricoles de la région :

  • Domaine Les Cèdres (situé à Racine, dans le territoire du Val-Saint-François)
  • Ferme Pêchés Mouton (située à Bonsecours, dans le territoire du Val-Saint-François)
  • La Vallée du Moulin (située à Melbourne, dans le territoire du Val-Saint-François)
  • Un brin d’ail (située à Racine, dans le territoire du Val-Saint-François)
  • Les Jardins de la Perdrix (située à Pike River, dans le territoire de Brome-Missisquoi)
  • La Safranière des Cantons (située à Stanbridge Station, dans le territoire de Brome-Missisquoi)
  • Flavora (située à Compton, dans le territoire de la Région de Coaticook)
  • Fromagerie Les Broussailles (située à Martinville, dans le territoire de la Région de Coaticook)
  • Herbes Orford (située à Orford, dans le territoire de Memphrémagog)
  • Améroquois (situé à Sainte-Christine)

Chaque entreprise possède des enjeux auxquels se bute cette relève. « Il y en a qui parlent beaucoup d’argent, décrit en exemple Mme Payette. Certains ont mis beaucoup de temps avant de pouvoir démarrer, d’autres ont dû louer pendant un bout. Il y a aussi le défi de rendre leur entreprise rentable, de se créer un marché. » D’autres partagent leur constante adaptation face aux aléas de la nature, la variable la moins certaine en agriculture.

À la fois informative et humaine, la série est également porteuse d’espoir. « Ils sont tous très préoccupés par l’environnement, par faire une agriculture durable. C’est cette volonté de vouloir changer les choses, de vouloir vivre autrement qui est extraordinaire. » Pour la plupart, la réalisation de ce rêve agricole représente une deuxième carrière, insiste d’ailleurs Mme Payette.

Les épisodes des Jeunes Pousses sont disponibles sur la chaîne YouTube de TVME.

Source :

La Tribune :
https://www.latribune.ca/arts/arts-locaux/2023/06/24/les-jeunes-agriculteurs-de-lestrie-brillent-dans-une-serie-documentaire-EHWX3WVYUFAAPF6LQBVUUKMHLI/

Pourrait aussi vous intéresser